Blogue des PUQ

Archives pour octobre 2014

Le roman Le harpon du chasseur traduit en hindi et en marathi

mercredi 15 octobre 2014

Texte de Jean-François Ducharme tiré du site Actualités UQAM

3088-CouvertDes millions d’Indiens auront bientôt accès à un roman phare de la culture du Grand Nord québécois. Vidya Vencatesen, directrice du Département de français de l’Université de Mumbai, en Inde, fera traduire un roman inuit dans deux langues indiennes, le hindi – la langue la plus parlée avec 460 millions de locuteurs – et le Marathi – parlée par 72 millions de personnes.

Ce livre, Le harpon du chasseur, écrit en 1969 par Markoosie, est en fait le premier roman inuit au Canada. En 2011, les Presses de l’Université du Québec ont fait traduire ce livre en français en y ajoutant une introduction de Daniel Chartier, professeur au Département d’études littéraires et directeur du Laboratoire international d’étude multidisciplinaire comparée des représentations du Nord. Vidya Vencatesen a pris connaissance de ce roman en 2013, lors d’une visite au Centre de recherche sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ) de l’UQAM, dirigé à l’époque par Daniel Chartier.

L’article complet est disponible sur le site Actualités UQAM.

Parution du livre Histoires d’immigrations au Québec – Sous la direction de Guy Berthiaume, Claude Corbo et Sophie Montreuil

mercredi 1 octobre 2014

Histoires d'immigrations au Québec

QUÉBEC, le 1er oct. 2014 – Afin d’inscrire les nouveaux arrivants dans notre mémoire collective, 14 histoires s’enchaînent selon les grandes vagues d’immigration qui ont transformé le tissu humain du Québec, du milieu du XIXe siècle à nos jours.

Partez à la rencontre de 14 communautés culturelles – écossaise, irlandaise, italienne, juive yiddishophone, polonaise, juive sépharade, grecque, portugaise, haïtienne, latino-américaine, asiatique du Sud-Est, libanaise, subsaharienne et maghrébine – qui ont construit le Québec, et Montréal en particulier. Chaque récit historique est accompagné d’extraits du témoignage d’un membre de la communauté concernée, dont l’ancien premier ministre Pierre Marc Johnson et les artistes Kim Thúy, Bernard Adamus et Lynda Thalie. Pour rendre le portrait encore plus vivant, une riche iconographie des quartiers et des édifices où se sont rassemblées les communautés, ainsi que des individus qui ont eu une action déterminante sur leur groupe, est proposée.

Toutes ces trames migratoires inscrites dans la trame québécoise, liant l’histoire nationale à l’histoire internationale, viennent attester, d’une certaine façon, que l’universel s’atteint par le particulier.

Cette publication est issue de la série de conférences Histoires d’immigrations présentées à la Grande Bibliothèque en 2012-2013 et résulte d’une collaboration entre Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), l’Université du Québec à Montréal, Télé-Québec et Canal Savoir. Les conférences, animées par la journaliste Dominique Poirier, sont accessibles en ligne sur le portail de BAnQ.

À propos des directeurs de l’ouvrage

Guy Berthiaume est bibliothécaire et archiviste du Canada, après avoir été président-directeur général de BAnQ de 2009 à 2014. Il a œuvré auparavant dans les domaines de l’administration de la recherche et du développement universitaire.

Claude Corbo a été professeur à l’Université du Québec à Montréal dès 1969 et en a été le recteur de 1986 à 1996 et de 2008 à 2013. Il est l’auteur de plusieurs monographies, rapports gouvernementaux et anthologies.

Sophie Montreuil est directrice de la recherche et de l’édition à Bibliothèque et Archives nationales du Québec et rédactrice en chef des deux périodiques institutionnels, À rayons ouverts et la Revue de BAnQ.

Histoires d’immigrations au Québec
Sous la direction de Guy Berthiaume, Claude Corbo et Sophie Montreuil
276 pages, ISBN 978-2-7605-4116-0
25.00$ (prix papier)
18.99$ (prix numérique)

Renseignements
Marie-Hélène Boucher
coordonnatrice aux communications
Presses de l’Université du Québec
418 657-4075, poste 244
marie-helene.boucher@puq.ca

Imprimer