État stratège et participation citoyenne

État stratège et participation citoyenne Feuilleter cet ouvrage

Résumé

Face à la complexité des défis qui s’offrent à elle, la société québécoise apparaît à certains engourdie, sinon paralysée, par le repli sur soi des individus et la défense des intérêts corporatistes. Pourtant, le Québec ne manque pas d’atouts : une tradition de solidarité, le respect de la diversité, des syndicats favorables à la concertation, un milieu associatif et communautaire solide, un attachement de la population à l’État. De plus, et de manière sans doute paradoxale, la crise actuelle peut ouvrir des perspectives et reconduire au temps de l’agir, au temps des initiatives.

Toutefois, assurer des changements en profondeur dans les règles de la vie commune implique une vision claire et largement partagée qui manque actuellement. De là l’importance d’un État stratège, ouvert à la participation citoyenne, soit un État capable d’anticiper, de proposer des orientations et d’initier des politiques publiques intégrées et structurantes, d’animer le débat public plutôt que de le craindre, d’obtenir l’accord des citoyens et des forces vives de la société, de mobiliser les acteurs socioéconomiques autour d’enjeux stratégiques et au besoin de négocier des compromis pour un nouveau contrat social.

Fruit d’un colloque organisé par L’Observatoire de l’administration publique de l’École nationale d’administration publique qui a réuni de nombreux chercheurs et acteurs socioéconomiques, politiques et administratifs, cet ouvrage propose une réflexion sur la transformation du modèle québécois de gouvernance.

2009, 300 pages, G2402, ISBN 978-2-7605-2402-6

Ce qu’on en dit...

« Ce livre mérite certainement le détour pour ses idées novatrices et courageuses. Il stimulera certainement le débat pour revigorer le projet social-démocrate au Québec et peut-être au Canada. »

Yvan Comeau, Recherches sociographiques, vol. 51, no 3, sept.-déc. 2010, p. 489
Texte intégral

« Les textes de cet ouvrage offrent une contribution intéressante à un débat qui ne fait sans doute que commencer. »

Geneviève Tellier, Recherches sociographiques, vol. 52, no 2, mai-août 2011, p. 399

Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Québec (Québec) Canada G1V 2M2
Tél. : (418) 657-4399   Téléc. : (418) 657-2096   puq@puq.ca

©2017 - Tous droits réservés
Réalisation : iXmédia

×

Collaborateurs

Luc Bernier

Robert Bisaillon

Gérard Divay

James Iain Gow

Gérald Larose

Philippe Leclerc

Alain Noël

Stéphane Paquin

Joseph Yvon Thériault

Yves Vaillancourt

×

Envoyer à un ami

Envoi du courriel...

Votre courriel a été envoyé avec succès !

Une erreur est survenue, essaie un peu plus tard !