Revue Tangence numéro 96

Le théâtre de la nouvelle: de la Renaissance aux Lumières

Revue Tangence numéro 96 Feuilleter cet ouvrage

Résumé

Le théâtre de la nouvelle : de la Renaissance aux Lumières a pour objectif de mettre en évidence les liens génériques et intertextuels entre le théâtre et la nouvelle aux XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles pour cerner les délimitations génériques de la nouvelle, et ouvrir vers une possible dramaturgie de la nouvelle. La problématique qui sous-tend le dossier est la suivante : peut-on penser la nouvelle sous l'Ancien Régime comme un genre polymorphe qui entretient une dette à l'égard des genres dramatiques ? Pour y répondre, ce dossier s'articule autour de deux grands axes. D'abord, s'appuyant sur la poétique des genres, les collaborateurs cherchent à savoir quelles sont les règles, les procédés, les mécaniques du texte que la nouvelle emprunte à la tragédie, à la comédie ou à la tragi-comédie. Puis, les nouvelles sont analysées sous l'angle de la réécriture et de l'intertextualité pour montrer en quoi les textes se répondent par un jeu d'échos et de correspondances. Le corpus prend en compte des nouvelles qui présentent des similitudes de forme ou de fond avec les pièces de théâtre, et qui sont parues entre 1500 et 1799. Si on se plaît à comparer la nouvelle aux genres narratifs, les rapprochements entre nouvelle et théâtre n'ont donné lieu à aucune enquête approfondie. Dans ce contexte, il apparaît urgent d'élaborer une poétique de la nouvelle sous un angle différent, celui du théâtre, et ce dossier vient précisément pallier cette lacune.

2012, 104 pages, TAN0096

  • 12,00 $ Format papier
Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Québec (Québec) Canada G1V 2M2
Tél. : (418) 657-4399   Téléc. : (418) 657-2096   puq@puq.ca

©2014 - Tous droits réservés
Réalisation : iXmédia

×

Collaborateurs

×

Envoyer à un ami

Envoi du courriel...

Votre courriel a été envoyé avec succès !

Une erreur est survenue, essaie un peu plus tard !