L' imaginaire de l'être artificiel

L' imaginaire de l'être artificiel Feuilleter cet ouvrage

Résumé

Au début des années 1980, Jean-François Lyotard proclamait la fin des grands récits. Il en existe au moins un qui remonte très loin dans l’histoire de l’humanité et qui perdure encore. Il s’agit de la volonté, persistante chez l’espèce humaine, de créer un être à son image. Curiosité intellectuelle et scientifique s’interdisant d’imposer des frontières au savoir, fantasme de volonté de puissance visant à prendre la place de Dieu, fascination pour la figure du double : ces questions, et bien d’autres, traversent ce qu’on pourrait nommer l’imaginaire de l’être artificiel. Cet imaginaire joue un rôle central dans la fiction, mais aussi dans le discours social, provoquant des espoirs exaltants aussi bien que des craintes nombreuses, fondements souvent éthiques. À partir d’une série de textes issus de différentes disciplines, cette anthologie aborde une question riche : comment s’élabore ce grand mythe qui traverse notre culture et consiste, du golem jusqu’aux créations virtuelles, des automates du XVIIIe siècle aux ordinateurs contemporains, à vouloir fabriquer un être artificiel capable de réfléchir, à l’image de l’être humain ? De l’Antiquité aux théories contemporaines portant sur « l’intelligence artificielle » et « l’être informationnel », sa présence est constante et conserve toujours un puissant pouvoir d’évocation. Intéressants à plus d’un titre, ces récits sur les créatures artificielles – qui traversent la fiction littéraire comme la science, la politique comme la théologie, la philosophie comme l’art – permettent de réfléchir sur la définition même de l’être humain. On pourrait ainsi dire que ces êtres modelés à l’image de l’Homme servent de miroir et viennent déstabiliser, par le biais de la technologie, la définition du Sujet. Créés sur le mode de l’imitation, ils obligent en retour l’individu à se repenser. Des automates forgés par Hephaïstos dans la mythologie jusqu’aux contours flous du clone que pourrait produire la génétique contemporaine : l’ouvrage remonte le cours d’une longue histoire.

2010, 248 pages, G2612, ISBN 978-2-7605-2612-9

Ce qu’on en dit...

« [S]i vous avez envie de lire quelque chose de neuf et si vous voulez vous ouvrir à la pensée scientifique, plongez dans la lecture de ce livre. »

Claire Lévesque, « Le calame et le parchemin », Le Sans Papier, 24 octobre 2011 [En ligne]
Texte intégral

Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Québec (Québec) Canada G1V 2M2
Tél. : (418) 657-4399   Téléc. : (418) 657-2096   puq@puq.ca

©2017 - Tous droits réservés
Réalisation : iXmédia

×

Collaborateurs

Annie Amartin-Serin

Bernard Andrieu

Jean-Claude Beaune

Jean-Michel Besnier

Roger Bozzetto

Philippe Breton

Maxime Coulombe

Ollivier Dyens

Michel Faucheux

Sheryl N. Hamilton

Bertrand Jordan

Pascal Picq

Michel Pierssens

Michel de Pracontal

James Watson

×

Envoyer à un ami

Envoi du courriel...

Votre courriel a été envoyé avec succès !

Une erreur est survenue, essaie un peu plus tard !