La prévention de l'échec scolaire

Une notion à redéfinir

La prévention de l'échec scolaire

La notion de prévention est un terme à la mode qui prend cependant des sens fort différents selon les approches dans le cadre desquelles il est utilisé. Son usage apparaît notamment dans les domaines scolaire, psychosocial et sanitaire. Des démarches sont en effet entreprises depuis plusieurs années afin de prévenir l’échec scolaire, la violence à l’école et l’inadaptation. Elles prennent souvent la forme d’interventions ou de programmes offerts dans les domaines prénatal, préscolaire et primaire.

Bien évidemment, une démarche de type préventif est la plupart du temps reliée au dépistage de difficultés d’apprentissage ou de comportement. Or il existe, à l’heure actuelle, un débat très vif entre ceux qui préconisent un dépistage hâtif, annonciateur d’une délinquance ultérieure, et ceux qui, tout au contraire, remettent en question des entreprises tissées de bonnes intentions mais qui risquent de stigmatiser certaines populations d’enfants vulnérables. Manifestement, un tel sujet mérite notre attention, d’où le thème de cet ouvrage, « La prévention de l’échec scolaire ». Ses auteurs, à partir de leur expertise, tentent de répondre aux questions suivantes :

1. Quel rôle la médiatisation des problèmes scolaires et sociaux joue-t-elle dans le choix de certains types de prévention ?

2. Quelle est la part des principaux acteurs de l’éducation (parents, enseignants, intervenants psychosociaux, universitaires et autres) en ce qui concerne la prévention ?

3. Dans quelle mesure les programmes de formation destinés aux parents contribuent?ils à la prévention de l’inadaptation psychologique, scolaire et sociale ?

4. Les programmes de formation des enseignants se préoccupent-ils suffisamment de la question de prévention ?

5. Comment peut-on redéfinir les notions de prévention primaire, secondaire et tertiaire en tenant compte des réalités actuelles ?

Nombre de chercheurs et de spécialistes de l’éducation de plusieurs pays francophones tentent par leurs approches différentes de revisiter ce concept de prévention de l’échec scolaire en l’abordant en fonction de leurs propres réalités géosociolinguistiques. La richesse de ces points de vue, parfois différents, souvent complémentaires, fait l’originalité et l’intérêt de ce numéro.

Cet ouvrage s’adresse à un public très vaste : praticiens, chercheurs et parents y trouveront un panorama le plus complet possible d’une problématique très complexe qui peut les concerner à plusieurs chefs. Il porte essentiellement sur trois points : a) la prévention, le contexte et les acteurs, b) les modalités d’intervention visant à contrer l’échec scolaire et, enfin, c) les programmes destinés aux populations concernées (petite enfance, préscolaire, primaire, secondaire et populations à risque).

2008, 250 pages, D1568, ISBN 978-2-7605-1568-0

Ce qu’on en dit...

« Cet ouvrage constitue une source d'informations très pertinentes à propos des facteurs qui influent sur la prévention de l'échec scolaire. »

France Beaumier, Revue des sciences de l'éducation, vol. 36, no 2, 2010, p. 581.

  • 29,00 $ Format papier
  • 19,99 $ Format ePub
  • 19,99 $ Format PDF
  • Pour acheter le livre en format numérique
  • Bouquinarium
  • Bouquinarium
Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Québec (Québec) Canada G1V 2M2
Tél. : (418) 657-4399   Téléc. : (418) 657-2096   puq@puq.ca

©2010 - Tous droits réservés
Réalisation : iXmédia

×

Collaborateurs

Hélène Bonnelli

Nicole Carignan

Léon-Patrice Célestin

Samar Célestin-Westreich

Catherine Dion

Huguette Drouin

Francine Dubois

Jacques Hébert

Jean-Marie Honorez

Nicole Lebrun

Jocelyne Martin

Jocelyne Morin

Denise Normand-Guérette

Pierre St-Germain

Gilles Tremblay

Nathalie S. Trépanier

Juan Wood

×

Envoyer à un ami

Envoi du courriel...

Votre courriel a été envoyé avec succès !

Une erreur est survenue, essaie un peu plus tard !