La pyramide des souffrances dans La Joie de vivre d'Émile Zola

Une structure schopenhauerienne

La pyramide des souffrances dans La Joie de vivre d'Émile Zola

Comment un romancier de talent intègre-t-il une philo­sophie au sein d’une œuvre littéraire ? Comment la fictionnalise-t-il ? Le cas de La Joie de vivre, ­douzième volume de la saga familiale Les Rougon-Macquart d’Émile Zola, peut nous éclairer sur ces questions. Il s’avère en effet que le chef de file de la littérature naturaliste s’est trouvé à reproduire plutôt fidèlement la ­philosophie d’Arthur Schopenhauer qu’il entendait au départ réfuter par cette œuvre. L’analyse du ­Dossier ­préparatoire et de la version définitive de La Joie de vivre révèle qu’une hiérarchie des douleurs, subies par les prota­gonistes, structure le roman tout entier : une ­pyramide des souffrances fidèle aux théories pessimistes anime et distribue les forces idéologiques en présence.

Dans le présent essai, il s’agit de partir en quête du sens d’un roman difficile, qui pose la question fondamentale : la vie vaut-elle d’être vécue ? En plus d’offrir une compréhension renouvelée de cette œuvre ambitieuse, l’ouvrage propose une réponse inédite et nécessaire au questionnement existentiel sous-tendu dans La Joie de vivre.


2012, 206 pages, G3338, ISBN 978-2-7605-3338-7

Ce qu’on en dit...

« L’auteur propose [...] une vision novatrice du roman zolien ainsi qu’une mise en relief de sa portée philosophique, délivrant une réponse inédite au problème métaphysique posé par ce drame intime. »

- Sandrine Schiano, Acta Fabula

  • 20,00 $ Format papier
  • 14,99 $ Format ePub
  • 14,99 $ Format PDF
  • Pour acheter le livre en format numérique
  • Bouquinarium
  • Bouquinarium
Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Québec (Québec) Canada G1V 2M2
Tél. : (418) 657-4399   Téléc. : (418) 657-2096   puq@puq.ca

©2010 - Tous droits réservés
Réalisation : iXmédia

×

Collaborateurs

×

Envoyer à un ami

Envoi du courriel...

Votre courriel a été envoyé avec succès !

Une erreur est survenue, essaie un peu plus tard !