Gagnez une Bourse d’excellence de 4 000$! Date limite de candidature: 15 février 2021. Détails ›

La cité coopérative canadienne-française

Saint-Léonard-de-Port-Maurice, 1955-1963

La cité coopérative canadienne-française Feuilleter cet ouvrage

Résumé

Au milieu des années 1950, dans la municipalité rurale de Saint-Léonard-de-Port-Joli, la Coopérative d'habitation de Montréal construit plus de 650 maisons unifamiliales pour ses membres. À travers elle, les syndicats nationaux, l'Action catholique et le secteur coopératif travaillent au même but : procurer à chaque famille sa maison. Ce projet « alternatif » de société urbaine pour les salariés canadiens-français illustre l'atmosphère sociopolitique du Québec entre la Grande Dépression et la Révolution tranquille. Au cours de cet épisode marquant du développement urbain de Montréal se concrétise l'essoufflement du corporatisme social cher à certains milieux nationalistes canadiens-français devant la modernisation de l'appareil étatique. Parallèlement, des formes laïcisées d'action communautaire, annonçant l'animation sociale des années 1960, commencent à surgir.

L'auteur a rencontré des artisans de la Coopérative d'habitation de Montréal et constitué une vaste documentation. Il situe, raconte et analyse une période encore vivante qui intéressera, à divers titres, les témoins de l'époque, les historiens, les intervenants sociaux et le grand public.

Table des matières

1986, 184 pages, SH003, ISBN 2-7605-0421-2

Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Québec (Québec) Canada G1V 2M2
Tél. : (418) 657-4399   Téléc. : (418) 657-2096   puq@puq.ca

©2021 - Tous droits réservés
Réalisation : iXmédia

×

Collaborateurs

×

Envoyer à un ami

Envoi du courriel...

Votre courriel a été envoyé avec succès !

Une erreur est survenue, essaie un peu plus tard !