Promotion : 50 % de rabais sur 50 ouvrages! Détails ›

Solidarités renouvelées

Faut-il tuer le messager?

Solidarités renouvelées Feuilleter cet ouvrage

Résumé

À l’ère de l’émergence de nouvelles formes de solidarité mondiale, il semblerait que les ONG aient de plus en plus de difficulté à obtenir l’appui du public ou sa conscientisation aux questions de coopération internationale. Faut-il en déduire que ces organisations n’ont pas su suivre l’évolution de leur milieu ? Véhiculant depuis trop longtemps des messages centrés sur les problèmes du « tiers-monde » plutôt que sur les rapports de force et les changements politiques, peut-être récoltent-elles, à long terme, la démobilisation et l’indifférence ?

La recherche présentée dans cet ouvrage explore les difficultés liées à la mobilisation et à l’engagement solidaire de la société civile, en se penchant du côté d’un public de jeunes adultes, souvent plus intéressés à la coopération internationale mais qui pourtant répondent peu aux publicités des ONG. Elle compare les propos tenus par les membres des ONG émettrices de publicités, à ceux tenus par trois groupes de récepteurs de 24-35 ans : a) démontrant un intérêt faible à marqué pour les questions de coopération internationale, b) ayant déjà participé à des projets outre-mer, ou c) « originaires » de pays du Sud.

 

Fait intéressant, les résultats de l’enquête révèlent un net décalage entre ce que les émetteurs jugent intéressant ou acceptable pour leur public et les attentes et les perceptions réelles de ce dernier. Plus que jamais, les ONG doivent repenser leurs pratiques communicationnelles : il en va de leur crédibilité et de leur reconnaissance aux yeux d’une société civile en émergence.

 

Table des matières

2006, 168 pages, G1409, ISBN 978-2-7605-1409-6

Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Québec (Québec) Canada G1V 2M2
Tél. : (418) 657-4399   Téléc. : (418) 657-2096   puq@puq.ca

©2019 - Tous droits réservés
Réalisation : iXmédia

×

Collaborateurs

×

Envoyer à un ami

Envoi du courriel...

Votre courriel a été envoyé avec succès !

Une erreur est survenue, essaie un peu plus tard !