Bénéficiez d'un rabais de 30%. Utilisez le code Noël au moment de passer votre commande. Détails ›

La technologie médicale hors-limite

Le cas des xénogreffes

La technologie médicale hors-limite Feuilleter cet ouvrage

Édition papier épuisée. Livre disponible en format numérique.

Résumé

Ce livre s'adresse principalement aux juristes, aux philosophes et aux bioéthiciens qui s'intéressent à la poussée expérimentale qui obsède les techniques médicales modernes. Il constitue une application de l'oeuvre du juriste Pierre Legendre sur la question des xénogreffes. Doublement ambitieux, l'ouvrage relie un commentaire du travail du plus important juriste francophone moderne et un problème tragique : celui de pallier par des organes de porc la pénurie d'organes humains à greffer.

Cette approche inédite tend à faire apparaître le caractère idéologique de ce soin médical de pointe. Elle exige en outre du droit un ressaisissement quant à sa portée dogmatique plutôt que sa réduction à une technique secrétariale savante. Ce travail soulève, au-delà de l'évocation, la dangerosité virale pour la société non consentante à des contacts entre les espèces (la mutualisation du risque), la question des principes juridiques tenant le système du droit civil en état : la dignité de la personne humaine, son intégrité dans l'espèce. Une question de principe qui devrait marquer la limite à cette expérimentation médicale, même si celle-ci devait s'avérer techniquement praticable ou virologiquement neutre. Finalement, cet ouvrage adresse pour la première fois au grand public les questions éthiques véritables relatives à cette technique médicale.

Table des matières

2001, 138 pages, G1144, ISBN 978-2-7605-1144-6

Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Québec (Québec) Canada G1V 2M2
Tél. : (418) 657-4399   Téléc. : (418) 657-2096   puq@puq.ca

©2018 - Tous droits réservés
Réalisation : iXmédia

×

Collaborateurs

×

Envoyer à un ami

Envoi du courriel...

Votre courriel a été envoyé avec succès !

Une erreur est survenue, essaie un peu plus tard !